tribal

Le Mouvement des Centres d’amitié autochtones du Québec voit la nécessité d’offrir aux Autochtones des villes du Québec des actions planifiées, concertées et respectueuses de la culture autochtone en développant des services intégrés pour favoriser leur réussite éducative autant au niveau primaire que secondaire, à la formation professionnelle, à la formation générale aux adultes, ainsi qu’au niveau collégial et universitaire.

L’apprentissage chez les Autochtones dépasse de loin les frontières de la salle de classe et les concepts de taux de diplomation, pour englober le savoir qui s’acquiert tout au long de la vie auprès de la famille et de la communauté. Une perspective holistique de la persévérance et la réussite éducative permet de prendre en considération toutes les formes de relation entre les Autochtones et la réussite scolaire. L’approche et l’accompagnement offerts par les Centres d’amitié permettent de répondre à ce besoin.

 

NOS ACTIONS

Les Centres d’amitié offrent des services de soutien à l’apprentissage dans un contexte sécurisant et pertinent sur le plan culturel qui complémentent les activités pédagogiques dispensées par plus d’une vingtaine d’écoles primaire et secondaire du réseau francophone et anglophone québécois à chaque année, depuis plus de dix ans. D’ailleurs, ce sont plus d’une centaine d’élèves autochtones qui sont inscrits et qui bénéficient des services à chaque année. Les services sont offerts pour répondre spécifiquement à la réalité autochtone urbaine et en respect des particularités culturelles. Ceux-ci sont offerts dans un esprit de complément, sans se substituer à l’école ou à la responsabilité des parents.

 

Le soutien à l’apprentissage apporte un soutien scolaire tout en stimulant l’intérêt et la motivation pour les études.

Il s’inscrit dans un programme plus large d’activités socioculturelles visant à développer la fierté des enfants autochtones en milieu urbain. En plus d’offrir un support académique concerté, les services de soutien à l’apprentissage renforce l’identité sociale des jeunes autochtones et mise sur le développement de l’estime personnelle, une variable affective qui influence la motivation scolaire.

Les services contribuent à la persévérance et la réussite scolaire des élèves autochtones en milieu urbain, par la création d’un sentiment d’appartenance communautaire, l’accompagnement individualisé par des intervenants autochtones, un cadre axé sur le développement de l’autonomie et de l’estime de soi, la valorisation de l’identité sociale autochtone chez l’enfant et un soutien aux familles pour qu’elles soutiennent mieux leurs enfants. Le service d’aide aux devoirs joue un rôle beaucoup plus large qu’un simple appui à l’apprentissage scolaire.

Les services de soutien à l’apprentissage des Centres d’amitié autochtones sont ainsi bonifiés par la tenue de diverses activités récréatives, sociales et ludiques permettant aux intervenants de créer des liens de confiance avec les enfants et leurs familles. Les Centres d’amitié autochtones organisent ainsi des activités visant à stimuler la création artistique, la transmission de la culture, la lecture, l’écriture en plus tout de valoriser l’implication des parents et des familles. Également, des activités familiales et récréatives sont organisées lors des journées pédagogiques. L’accompagnement tout au long de l’année scolaire des élèves, la collaboration avec les parents et la valorisation de la culture autochtone contribuent à la réussite éducative.

 

Outil développé par l’équipe du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Trousse pédagogique Gabriel-Commanda

Contact

Amélie Lainé

Conseillère en éducation

amelie.laine@rcaaq.info Poste : 223

Suivez-nous
sur les médias sociaux